Renaud Layrac

Horizon d'attente

19th February to 9th March 
Opening on the 19th February at 6.00 pm

La Sorbonne Artgallery, associée à Sorbonne Développement Durable, présente l’exposition Horizon d’attente de l’artiste Renaud Layrac. Il s’agit pour ce dernier de présenter un polyptique panoramique contextuel conçu pour se déployer le long des neuf panneaux présents dans la galerie Soufflot du centre Panthéon. Elle décrit la continuité d’une géographie qui se déploie d’un rivage à un autre, un horizon rythmé de constructions industrielles dédiées à l’acheminement ou à la production d’énergie.

Les images présentées sont constituées de montages d’éléments récupérés sur le web. Affirmant ce geste d’appropriation, la marque Before Present s’y imprime en filigrane (watermark) tel un copyright. Ici l’expression, abrégée en BP, est utilisée dans l’univers  scientifique comme référent temporel pour la datation au carbone 14. Elle fait également référence au passé de Renaud Layrac qui, dans le groupe BP et dès la fin des années 80, interrogeait la place de l’artiste dans une société dominée par des multinationales sourdes aux enjeux sociaux et écologiques. Before Present dit aussi l’opposition entre le temps long, celui de la planète et de l’histoire, et le temps de l’immédiateté d’un monde contemporain régit par la vitesse.

Paul Virilio interrogé en 2009 au sujet de son exposition «Ce qui arrive» à la fondation Cartier, affirmait ceci : «Nous vivions dans la conviction que nous avions un passé et un futur. Or le passé ne passe pas, il est devenu monstrueux, au point que nous n’y faisons plus référence. Quant au futur, il est limité par la question écologique, la fin programmée des ressources naturelles, comme le pétrole. Il reste donc le présent à habiter. Mais l’écrivain Octavio Paz disait: «L’instant est inhabitable, comme le futur.» Nous sommes en train de vivre cela…». Quel est donc notre horizon d’attente, où voulons nous nous situer : avant ou après la catastrophe?

Renaud Layrac est né en 1962. Il s’illustre tout d’abord au sein du groupe d’artistes BP qu’il fonde, alors étudiant à la Villa Arson, en 1984. Nourri d’une culture urbaine, le groupe recycle les produits issus de l’industrie pétrolière et automobile dans des dispositifs qui  revisitent les stéréotypes de l’art contemporain et célèbrent la fin des avant-gardes et des utopies modernistes. Les œuvres de BP sont exposées dans de nombreuses expositions internationales et font partie des plus grandes collections privées et institutionnelles.

Ce travail de collaboration prenant fin en 2008, Renaud Layrac poursuit dans une certaine continuité,  une réflexion où art, auteur, logo et signature se confrontent aux univers de l’entreprise et de la communication. Ses œuvres sculptures et installations recourent le plus souvent à la logique du détournement et de l’appropriation. Ses images interrogent, à l’ère du flux numérique, notre représentation du monde, comment le figurer, comment l’imaginer et le comprendre. Il est professeur en art & scénographie à l’école supérieure d’arts plastiques de Monaco. Il participe à Art&Flux (Institut Acte) de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et est membre du conseil d’UFR de l’École des Arts de la Sorbonne.

Site de l'artiste: https://renaudlayrac.wordpress.com/



 

12, Place du Panthéon

Aile Soufflot - RDC

75005 Paris

  • Facebook Classic
  • Instagram
  • Youtube
ACADEMIC IMPACT WEB OK1.jpg
Capture d’écran 2018-10-22 à 22.43.58.pn
Capture d’écran 2018-11-29 à 11.58.57.pn