multilateralismes_edited.jpg

Schoolgirls in a reading class, Karach | 1983  UN Photo/John Isaac

MULTILATÉRALISMES

LE DROIT INTERNATIONAL POUR UN MONDE NOUVEAU /
INTERNATIONAL LAW FOR A NEW WORLD

Exposition Photographique

16 Sep - 8 Oct 2021

Centenaire de l’Institut des hautes études internationales

Fondé en 1921, après la Première Guerre mondiale, l’IHEI fête cette année son centième anniversaire. 

 

Un partenariat Sorbonne Artgallery / United Nations Photo Library.

Direction artistique de Yann Toma, Artiste, Professeur des universités et Délégué de l’Academic Impact des Nations Unies / Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Avec l’aimable soutien de Pascale Martin-Bidou, Maître de conférences en droit public Directrice des études-IHEI Co-directrice du M2 Droit et Stratégies de la Sécurité Univ Paris 2 Panthéon Assas.

Afghanistan Observes 2007 International Peace Day | 2007  UN Photo/Helena Mulkerns

Une mutualisation Paris 2 Panthéon-Assas/Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Sorbonne Artgallery bénéficie du soutien actif de l’ONU et développe une mutualisation des énergie entre les deux grandes universités que sont Paris 2 et Paris 1 en organisant une exposition photographique inédite au centre Panthéon ainsi qu’une exposition monumentale au centre Assas dans le cadre du centenaire de l’IHEI.

 

Destinées à « revigorer » le multilatéralisme, les photographies présentées dans le cadre de cette exposition ont accompagné le 75e anniversaire de l’ONU et ont été présentée par son Secrétaire Générale afin de faire avancer un programme commun à un moment de grands bouleversements et de périls pour notre civilisation. En effet, si le monde doit se remettre aujourd’hui en mouvement et si nous voulons tenir nos promesses aux générations futures - garantir un monde où chacun peut s’épanouir dans la paix, la dignité et l’égalité sur une planète saine - alors 2021 doit être l’année où nous imaginerons ensemble un futur souhaitable. 

 

Quatre grandes thématiques traversent aujourd’hui l’IHEI : Répondre aux nouveaux défis : l’évolution des sources du droit international; Accompagner les aspirations nouvelles : des acteurs renouvelés dans la scène internationale ; Vers de nouvelles procédures ; Repousser les nouvelles menaces : les déséquilibres géopolitiques

Haitians Plant and Save Land in Cash-for-Work Programme| 2012  UN Photo/Logan Abassi

« Établi au lendemain du premier conflit mondial pour servir l’espoir d’une paix par le droit, il renaît des cendres du second en tant qu’« Institut des hautes études internationales (IHEI) de la faculté de droit de l’Université de Paris » par décret du général de Gaulle, au titre du Gouvernement provisoire.
 

Par son histoire, sa fonction, sa sociologie, son ouverture, l’IHEI est un monde un peu à part dans le paysage universitaire contemporain, tout en étant rattaché à l’université Paris 2 Panthéon-Assas. On le perçoit souvent, et à juste titre, comme un havre où des personnalités très différentes, venant de cultures et d’horizons divers et parfois éloignés, se rencontrent pour se former, étudier et échanger dans une langue dont ils espèrent qu’elle leur est commune : le droit international. C’est le lieu où se transmet la pensée internationaliste, fondée avec l’ambition et l’espoir que les négociateurs de demain, les juristes qui viendront, sauront échanger un peu mieux que leurs prédécesseurs.

 

S’il est au cœur de la tradition française du droit international, à laquelle il contribue sans relâche, c’est au-delà de la perspective locale que se situent la spécificité de ses disciplines et la mission de notre Institut, qui s’efforce d’en être l’un des gardiens. Chaque année, sans exception dans sa vie centenaire, des savants et praticiens étrangers, de tous les continents, de toutes les cultures et de toutes les traditions, viennent honorer l’IHEI de leur concours. Là où les universitaires, juristes en particulier, s’épanouissent d’abord dans une filière nationale, dont ils cultivent les ressources intellectuelles, avant d’étendre leur raisonnement aux références comparées, les premiers interlocuteurs de l’internationaliste sont russes, chinois, américains, africains ou japonais, autant que français. L’extérieur n’est pas un élément de comparaison, c’est le milieu naturel du droit international et la condition d’existence d’un institut de formation et de recherche tel que l’Institut des hautes études internationales de Paris ».

 

Professeur Carlo Santulli, directeur de l’Institut des hautes études internationales.

Sorbonne Artgallery : Donner accès aux communs artistique à l'Université

Sorbonne Artgallery est une initiative basée au centre Panthéon dans la galerie Soufflot dont la programmation est permanente toute l'année. Connue depuis 2016 comme un outil de présentation artistique et culturelle au service des étudiants et des usagers de l'Université, cet espace d'exposition, qui s'est fait connaître à travers plus de vingt-trois expositions à ce jour, renforce pour ceux qui sont au contact de ses expositions l'existence d'un lien avec l'art au sein de l'université et fait la promotion d'œuvres professionnelles ou à vocation professionnelle. Il s'agit ainsi pour le public de recevoir les clés d'une démarche artistique, de participer aux inaugurations, toujours en présence de l'artiste souvent accompagné d'une conférence inaugurale. Soutenue par la CVEC.