Miss.Tic

Le masculin l'emporte, mais où ?

Du 11 au 15 mars 2019
Vernissage le 10 mars à 19h 
La Sorbonne Artgallery accueille Miss.Tic, artiste majeure de la scène du street art et poétesse de rue. Cette exposition à la Sorbonne Artgallery se déroule en résonance avec la journée internationale du droit des femmes, célébrée tous les ans le 8 mars, et qui a pour thème cette année « Penser et innover pour le changement ». Dans ce cadre, l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne souhaite, portée par l’impact de la création de Miss.Tic, mobiliser le monde académique et réfléchir aux moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes.

Inscrite dans le prolongement de l’histoire des luttes féministes (ouvrières, suffragettes) du début du XXe siècle, la journée internationale du droit des femmes converge avec une posture critique et active officialisée depuis 1977 par les Nations unies. Elle est malheureusement toujours d’actualité, au vue des inégalités persistantes entre les hommes et les femmes. Les droits des femmes restent une des luttes majeures de notre époque et ce, au sein de toutes les communautés, tous les milieux, tous les âges. Miss.Tic démocratise un art en prise directe avec notre soma. Sa sincérité et sa pertinence artistique rejoignent à ce moment précis la volonté impactante des images véhiculées par ceux qui considèrent aujourd’hui l’art en capacité de proposer, souvent par l’image, au coeur de notre conscience collective, ce que Marie-José Mondzain appelle un exercice de liberté, notamment à travers des opérations subjectivantes qui impliquent directement le spectateur. C’est ici, dans le visible, que quelque chose se creuse et échappe à la réduction de ce que nous montre Miss-Tic. Forte d’une histoire qui converge avec nombre de trajectoires de femmes, Miss.Tic se fait aujourd’hui l’ambassadrice des Objectifs d’éducation et d’égalité entre les sexes inscrits au cœur des priorités de l’ONU. Le pochoir Miss.Tic se transforme ici en forme et matière sensible. Au-delà de sa qualité plastique, il nous invite à résister et à penser l’émancipation de la femme et de ses droits. Cet étant d’art signale ainsi avec tact un étant du, une extension possible de soi à l’autre. La vertu alors de chacune des parties du corps de l’artiste, à la plastique généreusement symbolique, s’offre à toutes et pour tous dans l’espace public de l’Université. Miss-Tic devient, au détour d’une rue transformée pour l’occasion en la galerie Soufflot, partie prenante de nos imaginaires

12, Place du Panthéon

Aile Soufflot - RDC

75005 Paris

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 21h

Le samedi de 9h à 17h

Universit%25C3%25A9_Panth%25C3%25A9on-So