ORLAN

LES FEMMES QUI PLEURENT SONT EN COLÈRE

Du 5 Novembre 2019 au 18 Janvier  2020
Vernissage le 8 Novembre à 18h

ORLAN est une des plus grandes artistes françaises reconnue internationalement. Elle utilise la sculpture, la photographie, la performance, la vidéo, la 3D, les jeux vidéo, la réalité augmentée ainsi que les techniques scientifiques et médicales comme la chirurgie, les biotechnologies, l’IA, la robotique. ORLAN change constamment et radicalement les données, déréglant les conventions et les prêt-à-penser. Elle s’oppose au déterminisme naturel, social et politique, à toutes formes de domination, la suprématie masculine, la religion la ségrégation culturelle, le racisme. Toujours mêlée d’humour, parfois de parodie ou même de grotesque, son œuvre interroge les phénomènes de société et bouscule les codes préétablis. 

Pour la première fois de son histoire, la Sorbonne Artgallery, bénéficiant du soutien de Florence Bourgeois et de Christoph Wiesner, directrice et directeur artistique de Paris Photo, s’inscrit dans cette manifestation internationale de renom à l’occasion de laquelle est remise à ORLAN la médaille des 100 héroïnes par The Royal Photographic Society. 

L’artiste présente une œuvre photographique originale, spécialement conçue pour cette exposition. À travers son intervention in situ, ORLAN questionne et met en perspective une série de visages de femmes en pleurs et en colère, en référence directe à la peinture de Picasso, aujourd’hui remises en jeu par la photographie. 

« Femme avec tête(s) est une série de huit photographies réalisées par l’artiste ORLAN dans le cadre d’une pensée sur les femmes de l’ombre qui ont joué un rôle prépondérant dans la vie des artistes. Telle une nouvelle hybridation à travers un montage photographique qui mélange les traits de Dora Maar et autres muses du maître Picasso à ceux d’ORLAN, l’œuvre s’établit comme un jeu de destruction, construction et création de la figure féminine autour du motif des pleurs. La série parcourt les larmes versées par des silhouettes de l’ombre. Pleine d’un anachronisme qui étudie la position de la femme dans la sphère artistique actuelle, l’œuvre, toute politique, se fonde sur une recherche visuelle de visages d’horreur, de peur et de grandeur. » 

Retombées presse

12, Place du Panthéon

Aile Soufflot - RDC

75005 Paris

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 21h

Le samedi de 9h à 17h

Universit%25C3%25A9_Panth%25C3%25A9on-So